Accueil

 

L’Afrique reste dans sa grande majorité un continent fortement tributaire de la variabilité climatique dans tous les secteurs d’activités. Cette variabilité s’est aggravée avec les           changements climatiques rendant encore plus hypothétiques les conditions de vie déjà précaires des populations, et en particulier celles des campagnes.

Le GIEC en identifiant les causes anthropiques des changements climatiques, a clairement montré la très faible responsabilité de l’Afrique dans la production et la diffusion de gaz à effet de serre, responsables des changements climatiques, confirmant ainsi la notion de responsabilité commune mais différenciée contenue dans les textes de la Convention cadre des nations unies sur le changement climatique (CCNUCC). 

SYNTHESE DES POSTERS VIGIRisC  (Lire...)            

       VIGIRisC ( Synthèse des images):